Accueil Jeunes parents 10 trucs que vous ne verrez plus pareil en devenant mère‏

10 trucs que vous ne verrez plus pareil en devenant mère‏

25 octobre 2015

billboard-63978_640

Oubliez les livres, oubliez la théorie. En devenant mère, vous ne verrez plus grand chose comme avant. Voici 10 exemples.

(Précision : je dis “vous”, mais c’est juste une figure de style. Loin de moi l’idée de généraliser ma nervosité-manque-de-sommeil à toutes les mères, ou la passion pour les balais et les brosses (voir point 8) de mon chérubin n°1 à tous les chérubins.)

 

1. Les autres mères

Pourquoi ? Comment ? Personne ne m’avait prévenue ! Alors c’est ÇA que font toutes les mères du monde ? Ça alors, les mères existent !?! Et il y en a partout !!! Tu veux bien être mon amie ? Steuplé ! Je ferai semblant de ne pas voir que ton chérubin est en train de machouiller sa chaussette dégoulinante d’une substance verdâtre douteuse…

 

2. Votre mère

Une large palette de réactions est possible… Que ce soit son exploit d’avoir été mère avant vous (pardon pour tout, je ne savais pas), ou tout ce qu’elle a foiré (et qu’elle ne s’avise pas de toucher un cheveu de ses petits-enfants), quelles que soient la complexité et la richesse de votre histoire avec votre mère, ça risque de vous revenir en pleine figure et de vous faire verser quelques larmichettes.

family-515530_640

– Viens on regarde la fenêtre et on fait genre on est devenues trop proches. – C’est quand la dernière fois que tu t’es lavé les cheveux ? Ça pue.

 

3. Les changements d’heure

Ah, ces questions qu’on se posait, avant… “On dort une heure de plus ? Une heure de moins ? Hihihi oh la la, quel casse-tête, je me trompe chaque année. Allez, on se rendort.”

La question, aujourd’hui, c’est : Pourquoi ? Pour-quoi ? POURQUOI ?

Y a-t-il eu des études sérieuses sur le bénéfice sociétal de ce changement d’heure ? A-t-on comparé le réel rapport coût/bénéfice ? Cette histoire d’économie d’électricité, là…

Je ne sais pas vous, mais moi, mes chérubins, ils profitent toujours du changement d’heure pour décaler naturellement leur sommeil d’une heure, mais dans l’autre sens.

Alors… POURQUOI ? J’ai retourné le problème dans tous les sens, je ne vois qu’une seule explication plausible : c’est un complot des illuminati.

 

4. Les chewing-gums collés par terre

Maudits soient-ils, eux et leurs partenaires maléfiques : les mégots dans les squares et les crottes de chien sur les trottoirs (quoique si l’on en croit le regard mi-extatique mi-concentré de chérubin, ça a l’air doux au toucher).

 

5. Les jumeaux

Ou plutôt : leurs parents.

baby-772441_640

Dire que j’étais déçue de n’en voir qu’un à l’échographie… Eux en tout cas, ça les fait bien marrer.

 

6. Le verrou des toilettes

Bah, au point où on en est, autant carrément enlever la porte.

 

7. Votre balle de fitness

exercise-ball-374948_640Une balle de fitness ? Quelle balle de fitness ? Du fitness pour quoi faire ? Le rafermissement de votre bidon mou post-chérubin est la dernière de vos priorités. Ceci n’est plus une balle de fitness. Ceci est un engin rebondissant endormisseur de bébé hurlant. Votre meilleur allié à 11h du soir, 2h du mat, 3h, 4h, 6h… S’il n’y a rien à 5h du mat, c’est juste que vous aviez besoin d’un break pour faire pipi, le papa a pris le relais dans le rebondissement, et vous vous êtes endormie sur les toilettes (si, c’est possible). D’ici quelques années, la balle se transformera en « grobableuuuuuu ! », c’est-à-dire un projectile géant destructeur de lustres.

DSC_0136

Faaais dodo… Boing boing… Colas mon ptit frère… Boing boing… Colas, c’est vraiment un prénom ou c’est comme le coca ?… Boing boing… J’ai longtemps cru que c’était Colin… Boing boing…

 

8. La brosse à chiottes

Qui a inventé ce truc ? Avait-il des enfants ?

toilet-brush-243459_640

Arme de destruction massive

 

9. Les grasses matinées

HAHAHAHAHA

Et je ne parle même pas de l’absurdité que prennent les termes “nuit”, “dormir”, ou “bouquiner peinarde en sirotant une grenadine dans un bain moussant qui, oh, l’eau a eu le temps de refroidir, vite un peu d’eau bouillante et c’est reparti pour trois chapitres, ce roman est palpitant, je lirai le deuxième tome ce week-end…”

HAHAHAHAHA

 

10. Vous-même

Quel choc ! Comment auriez-vous pu imaginer un instant que vous seriez capable de tout ça… Capable de vous réveiller dix fois par nuit pendant des mois d’affilée. Capable d’aimer si fort un petit être que vous vous demandez à quoi pouvait ressembler l’Amour avant lui. Capable aussi de choses absolument inavouables… Vous le savez, pourtant que crier sur un bébé de 4 mois pour qu’il enfile sa main dans la bonne manche est contre-productif…

Les pleurs, les rires, l’hystérie, l’amour fou… Vous avez du mal à vous reconnaitre vous-même ? C’est normal. Vos repères ont volé en éclats. En plus, les hormones vous jouent des tours. Vos nouveaux repères sont ceux du tâtonnement permanent, de la remise en question d’à peu près TOUT, de la fatigue perpétuelle, et du rooo-viens-là-que-je-te-couvre-de-bisous-péteux-sur-tes-bourrelets-d’amour-tu-es-kro-mignon-mon-chérubin-d’amour.

Photo pour finir sur une touche un peu spirituelle.

Photo pour finir sur une touche un peu spirituelle.

 

* pour une définition appropriée du mot “routine”, voir point 2 de l’article 10 trucs pour faire dormir votre bébé la nuit.

Abonnez-vous au blog en entrant votre email ci-dessous. Vous recevrez une newsletter TRÈS SPIRITUELLE à chaque nouvel article (un à deux par mois). Cela pourrait changer le cours de votre vie, n'hésitez plus un instant...

Vous pourriez aimer

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Moa
Moa
3 années il y a

Je découvre ce blog !!! J’adore !!! je me suis trop reconnue dans cet article… ici le ballon est au double stade boing boing du nourrisson et projectile dans le salon !! tant que c’est pas le bébé qui sert de projectile… et y a pu de verrou dans les toilettes effectivement, ce qui décontenance les étrangers… En variante du n°5 j’ajouterais aussi : les mères célibataires. Avant je me disais “oh ça doit être du boulot”… maintenant j’ai envie de crier “mais comment as-tu fait pour survivre à ça ????????” y a les femmes de militaires aussi dans le… Lire la suite »

Moa
Moa
3 années il y a

ah et j’oubliais, quand j’ai appris que le petit troiz arrivait en avril, la première chose que je me suis dite c’est “cool jusqu’après le changement d’heures, on est tranquille pour 6 mois”… LOL

Emilie
Emilie
2 années il y a

Grosse, grosse marade à te lire et à se reconnaître bien sûr dans tout ça… merci, merci ! Super programme que de parcourir ton blog le smile aux lèvres, à me dėccrocher la machoire pour ma 1ère soirée PEINARDE depuis… mince, depuis quand ?? Chai plus c’était y a trop longtemps ! bébé dort, papa est sorti et pour une fois, je me colle dans le canapé san rien faire. Et si le luxe, c’était le temps… merci ! Bonne année à toi, ta tribu et tes projets !

Cécile
Cécile
2 années il y a

Attendez j’ai encore mieux. La mère célibataire de jumeaux. Car ça existe. Ma meilleure amie, par exemple. Elle est toujours en vie. Ses enfants aussi. En revanche l’une des 3 est traumatisée à vie, je vous laisse deviner laquelle. Pourtant à la base c’est une dure à cuire, ses voisins qui faisaient du bruit pendant la sieste peuvent en attester (c’est bon, ils se sont remis de leurs blessures). En tous cas je coche toutes les cases, sauf le gros ballon que je ne regrette finalement plus de ne pas avoir acheté. Puis je me permettre de rajouter: les pendants… Lire la suite »