Accueil Maternage 10 trucs secrets de mères allaitantes

10 trucs secrets de mères allaitantes

8 août 2015

Les mères allaitantes ne sont pas toujours très visibles. Du coup, pour les jeunes mères qui choisissent de se lancer dans l’aventure, l’allaitement maternel est comme un nouveau monde à découvrir. Un monde avec ses codes, ses clubs privés comme La Leche League (où parler crevasses, engorgement, tire-lait électrique…), et ses blagues d’initiées. Un monde qui, tant qu’on n’en fait pas partie, semble caché.

De fait, dans nos sociétés occidentales, l’allaitement n’a pas toujours la place qu’il mérite, à savoir : un truc. Juste un truc. Rien qu’un truc. Un truc anodin, banal, qu’on verrait partout, dans le métro, au supermarché. On voit bien des gens manger des pommes.

femme mange pomme

Je vous l’accorde, c’est dégueulasse…

En attendant que le monde occidental se libère de sa pudibonderie étrangement placée, laissez-moi vous ouvrir les portes de ce monde caché, et vous en partager 10 trucs secrets.

Je précise que le choix des mères leur appartient. Les injonctions à nourrir leurs bébés d’une manière ou d’une autre est une forme de violence pour les mamans. L’important est qu’elles soient informées, soutenues, et qu’elles soient libres sans jugements de suivre leurs ressentis. Que ce soit au sein ou au biberon, chaque mère a son style, et chaque bébé impose son rythme et ses préférences (ne nous leurrons pas sur qui est le boss dans l’histoire). L’allaitement est une relation, un échange. Échange de nourriture, de regards, d’amour, de vomi. L’échange reste présent au biberon (avec moins d’anticorps, certes, mais tout autant, voire plus, de vomi).

meres allaitantes : ce qu'on vous cache

 

1. Café au lait

Celles qui aiment leur thé ou leur café avec une pointe de lait sauront de quoi je parle. Une rupture de stock de lait ? La flemme d’aller chercher la bouteille ? Un soudain engagement pour la cause des vaches laitières et de leurs bébés veaux avec pour conséquence une conversion végétalienne ?

Hop, psschit psschit, le nichon au-dessus de la tasse, ni vu ni connu, et le tour est joué.

café au lait de meres allaitantes

Alors, la prochaine fois que vous allez prendre un café chez une mère allaitante qui vous parle de bébés veaux et que vous demandez un nuage de lait…

A lire aussi : Un petit-déjeuner ludique et végane en 10 étapes

 

2. Bracelet

Si on y prête attention, on peut remarquer un bracelet au poignet de certaines mères allaitantes. Non, ce bracelet vert en gros caoutchouc n’est pas là pour faire joli. Il est là pour qu’elle se souvienne de quel sein elle a nourri son chérubin en dernier, et ainsi savoir quel sein proposer à la prochaine tétée.

bracelet pour meres allaitantes

 

3. Technique de la balance

Si aucun bracelet n’était disponible, ou si la mère n’est pas organisée (il existe pourtant des applications sur smartphone qui permettent d’enregistrer la durée des tétées et les seins concernés, mais bon…), il reste une bonne veille méthode pour savoir quel sein offrir. Toute mère allaitante connait bien cette technique : se soupeser les seins pour estimer lequel est le plus rempli. Parfois un regard suffira. Voire simplement évaluer lequel des deux seins est le plus douloureux.  Cette technique reste la plus populaire de toutes (mais j’en connais qui utilisent vraiment des applications smartphone), et est aussi connue sous le nom de j’en-sais-fichtre-rien-moi-je-lui-donne-le-sein-au-pif-comme-tout-le-reste.

 

4. Comparer les tailles

Je ne parle pas ici de comparer la taille de ses seins avec ceux de la voisine. Non non. Pas du tout. Je veux parler de ce que toutes les mères allaitantes font dans les premières semaines : comparer la taille de leurs seins avec la taille de la tête de leur bébé.

Inévitablement arrivera le jour où le crâne de chérubin surpassera en diamètre celui des seins. C’est un moment de deuil à passer (selon la sensibilité de la mère en question, le deuil se portera soit sur la perte de l’aspect obus-siliconé des seins, soit sur la vitesse à laquelle le crâne chauve-mignon-riquiqui grossit… Et oui, le temps file, il faut s’y faire, bientôt cette tête se garnira de pellicules, de chewing-gum collé, voire d’insectes morts)

 

5. Anti-infectieux

Pour tous les petits bobos de bébé, le lait maternel, il n’y a pas mieux. Stérile, bourré d’anticorps, c’est LE remède de grand-mère par excellence pour soigner les conjonctivites (psschit psschit dans l’oeil), les otites (psschit psschit dans l’oreille), les érythèmes fessiers (psschit psschit on badigeonne), ou toute blessure à désinfecter. Ça marche aussi pour les bobos de la maman, ceux du papa, ceux du grand-frère (si le grand-frère a 15 ans, pas sûr qu’il apprécie le psschit psschit. Il existe des remèdes moins traumatisants, pour son acné)…

 

6. Cabine d’essayage*

La mère allaitante a un nouveau critère lorsqu’elle s’achète des vêtements : peut-elle en faire sortir ses seins, afin de pouvoir nourrir son chérubin en toute occasion sans faire tomber la chemise ? Elle teste donc, à tout essayage d’un nouveau haut, si elle peut en extraire le sein (par en haut, par en bas, sur le côté…).

cabine d'essayage pour meres allaitantes

*le terme “cabine d’essayage” était une métaphore purement provocatrice. Aucune jeune mère ne met plus les pieds dans aucune cabine d’essayage que ce soit. Si elle se retrouve dans un magasin de fringues (ce qui est déjà en soi hautement improbable, à part pour le rayon chérubin), elle prend tout un tas de vêtements au hasard, passe à la caisse rapido presto, et revient tout ramener le lendemain un mois plus tard parce que rien ne lui va. Elle fait ça une fois. Ensuite, elle commande sur internet.

 

7. Mes précieux

Vous connaissiez les noces d’argent, d’or, etc ? Et bien, il est possible pour les mères allaitantes de faire la même chose avec leurs seins, en fonction de la durée de leur allaitement (par chérubin).

3 mois = seins de bronze
6 mois = seins d’argent
12 mois = seins d’or
18 mois = seins de platine
24 mois = seins de diamant
5 ans = seins de Xena la guerrière

 

8. Le jeu du sourire

Un des jeux préférés des mères allaitantes est de sourire à bébé pendant la tétée, pour qu’il sourie à son tour et lâche le sein avec un air béat, la bouche pleine de lait. Car il est impossible de sourire et de téter en même temps. Dit comme ça, ce jeu a l’air très débile. Ça n’empêche pas les mères allaitantes d’y jouer régulièrement, juste pour s’assurer que ça marche à chaque fois. Ça marche à chaque fois. (peut-être que ça marche aussi avec un biberon, ceci dit)

jeu du sourire des meres allaitantes

 

9. Dossier X des mères allaitantes

Les mères allaitantes prennent souvent en photo leur chérubin lorsqu’il est en train de téter. Parce qu’il est kro-mignon avec sa petite tête concentrée, son regard perdu dans le vide (ou dans les aisselles probablement pas épilées depuis quelque temps de sa mère), ses oreilles qui bougent, ses… AÏE, MAIS ÇA MORD, CE TRUC !

allaitement nouveau né

Ces photos, vous ne les verrez pas sur facebook, c’est interdit, sous peine de voir son compte suspendu. Certaines outrepassent le règlement facebook, espérant faire évoluer les moeurs (note : facebook est une entreprise américaine, et aux États-Unis, montrer ses tétons constitue une grave atteinte à la pudeur). Celles-là sont du genre à aimer embrasser les grandes causes féministes, et notamment le droit à l’égalité homme-femme en matière de montrage de tétons (et accessoirement le droit à montrer la bouille kro-mignonne de son chérubin en train de souper sur les réseaux sociaux). Pour toutes les autres, ces photos sont classées *confidentiel* dans des dossiers, parmi quelques milliers d’autres photos, et régulièrement regardées, avec la nostalgie du temps qui passe et de l’époque où on avait peine à voir la minuscule oreille qui dépassait de derrière cet énorme sein (voir point 4).

 

10. Le dilemme suprême des mères allaitantes

Toutes les mères allaitantes ont été confrontées au moins une fois à ce dilemme : bébé est presque endormi alors elles n’osent pas le décrocher du sein. Sauf que ça fait deux heures qu’il est presque endormi. Et en deux heures, une vessie, ça a le temps de se remplir. Beaucoup.

On ne devrait jamais avoir à choisir entre son bien-être urinaire et celui de son bébé. Alors le dilemme est vite tranché. Aller aux toilettes avec un bébé accroché au sein n’est pas si compliqué. Il y a même des bébés que ça achève d’endormir, les bruits de chiottes.

A lire aussi : 10 trucs pour faire dormir votre bébé la nuit

Abonnez-vous au blog en entrant votre email ci-dessous. Vous recevrez une newsletter TRÈS SPIRITUELLE à chaque nouvel article (un à deux par mois). Cela pourrait changer le cours de votre vie, n'hésitez plus un instant...
En donnant votre email, vous acceptez qu'il soit utilisé uniquement dans le cadre de cette newsletter et de la relation personnalisée et riche de sens qui pourrait en découler.

Politique de confidentialité ici

Vous pourriez aimer

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Flo
Flo
4 années il y a

LOOOOOOL les points 8 et 10, je les ai trop vécus !!! (les autres aussi… mais ceux-là j’y repense avec la fameuse nostalgie) (une triple nostalgie, même)
Merci pour cet article-madeleine-de-Proust :-)))

Serely
2 années il y a

Aller aux toilettes avec loulou c’est notre petit moment d’amour partagé. Je ressemble un peu à Schwarzy maintenant mais ça se fait! (la maman est optimiste.)
Au fait, ton mantra du réveil nocturne est devenu le mien merci!! ♥

Julie-Monade
4 années il y a

Mouahahaha! Merci pour cette vision des choses! Un peu d’humour dans ce monde de tendresse c’est bien cool (oui pour moi l’allaitement c’est un monde de tendresse, qu’importent les haters ou les tétées acrobatiques qui t’arrachent la moitié des miches…)

Charlotte
Charlotte
4 années il y a

Un autre secret c’est quand tu te rends compte que ta mère (qui n’a pas allaité) a de plus beaux seins que toi alors que les tiens touchent presque ton nombril quand tu t’assois…mais chuuut…

Charlotte
Charlotte
4 années il y a

Bingo! c’est reparti pour un tour alors…. De toute façon tout le monde dit qu’il vaut mieux les avoir rapprochés (je parle des enfants là, mais ça vaut aussi pour les seins maintenant que j’y pense). Merci pour le conseil :)

Bénédicte
Bénédicte
4 années il y a

Beaucoup d’humour dans ton article et tellement vrai à la fois ! Epatant, c’est comme si on m’avait interviewée (ou espionnée !?) … Je me retrouve à 200% dans TOUT ce que tu racontes, excepté un point minuscule : je ne prends pas de lait avec mon café lol

Laurence
Laurence
1 année il y a

Je viens de tomber sur ton blog et cet article me fait pleurer de rire !! Tout est tellement vrai, je fais partie des ovnis qui allaitent leurs enfants plus de 2 ans (mais tu as encore du lait ??!) mais à te lire j’a l’impression que les trucs du début étaient hier (et j’ai utilisé une appli smartphone avant de vite passer à la technique de la pesée hum hum…). Merci pour cette franche rigolade !

cindy
cindy
1 année il y a

Aaah merci hein. Je suis tombee sur ce blog pendant la sieste de bebe et arrivee au point 10. Poing ou j etais en realite avec bebe…et 9 point que je me retenais de rire…j ai tellement rit avec des larmes de crocodiles qui me coulaient des yeux(ou alors c etait ma vessie qui se vidaient par mes yeux je sais pas) que bebe s est reveillee (5mois et demi et ne s endort qu au sein). Bref elle me regardait avec des yeux ronds et moi j etais la en train de rire…bref soeste ecourtee un tout petit peu… Lire la suite »