Accueil L'extase au quotidien Les 10 conseils les plus utiles, indispensables, époustouflants et authentiques pour être un bon parent

Les 10 conseils les plus utiles, indispensables, époustouflants et authentiques pour être un bon parent

25 mars 2016

Ça fait rêver, comme titre, n’est-ce pas ? C’est fait exprès. C’est pour que vous cliquiez dessus.

Moi, je clique toujours sur ce genre de lien. Je suis une personne intelligente, pourtant. Si, si. Comme vous qui lisez ceci. Mais je suis comme tout le monde. Quand on me promet de m’aider à devenir une maman zen, heureuse et exempte d’odeur corporelle, après seulement deux minutes de lecture d’un article sur buzz-talent-expert.com, je clique. Imaginez… Et si ça marchait ! Et si en ne cliquant pas, je manquais l’opportunité de devenir une maman cool et qui sent bon, et que je déprimais, criais et puais POUR TOUJOURS ???

Rassurez-vous. J’ai lu tous les articles qu’il faut, et je vous ai concocté ma propre compilation, grâce à laquelle vous n’aurez plus besoin de cliquer sur aucun de ces articles. Ça vous économisera du temps de cerveau disponible.

 

1. N’écoutez aucun conseil

Ce conseil revient à tous les coups. C’est en général le premier conseil d’une liste de conseils. Les autres conseils de la liste sont a priori des conseils, qu’il ne faut donc pas écouter, mais si vous appliquez ce premier conseil à lui-même, il s’auto-annule.

Et vous pouvez ensuite acheter le mega-génial-cool-ebook à la fin de l’article pour 100 conseils supplémentaires qui vous feront, non plus juste sentir bon, mais carrément sentir la lavande au jasmin fumé.

 

2. Faites-vous livrer vos courses

Lorsqu’on vient d’avoir un bébé et qu’on ne sait pas forcément quoi en faire, avoir des buts jalonnant son quotidien est une question de survie mentale. Aller faire ses courses, plusieurs fois par jour tant qu’à faire, ça donne une excuse pour prendre l’air, plus agréable que de juste sortir se promener au hasard en espérant croiser sa raison d’être au coin de la rue.

Mais après la phase bébé vient la phase bambin… À ce stade, épargnez-vous les crises du supermarché, un classique, et faites vos courses sur internet.

 

minion-1168873_640

Cette abondance de denrées alimentaires, c’est trop compliqué à gérer pour le cerveau d’en enfant.

Cependant, ATTENTION ! Le déballage des courses livrées peut s’avérer périlleux. Tout chérubin qui se respecte voudra ouvrir les sacs lui-même afin de s’extasier à chaque article… C’est attendrissant, de le voir s’époumoner ainsi à la vue d’une boite de conserve, débordant d’enthousiasme, inlassablement la même histoire toutes les semaines.

– Ooooooooooh les pâtes marrons !!!!!! Et ooooooooh, les pâtes avec les trous !!!!! Et oooooooh les pâtes en forme de norteïlles !!!!
– Non, ça ce sont vraiment mes orteils mon chéri. Effectivement, ce n’est pas cuit, ça croque encore. Fort de ce constat, voudrais-tu desserrer les dents à présent, s’il-te-plait ?

Mais s’il tombe par malheur avant vous sur les dix plaquettes de chocolat que vous souhaitiez acheter en douce, ça va mal finir…

 

3. Ne faites pas le ménage

Lâchez du lest sur la propreté, ne faites pas de votre appartement une aire de jeux aseptisée. Non seulement les bactéries, microbes et autres vieux bouts de pain moisis ensevelis sous les moutons de poussière derrière le canapé participent au développement psycho-moteur de vos enfants, mais cela vous permettra aussi d’arrêter d’être un.e stressé.e du balai incapable de vous poser un instant pour vraiment profiter de l’innocence bordélique de vos chérubins. En négligeant ainsi le ménage, un des seuls domaines de votre vie dans lequel il vous restait un semblant de sentiment de contrôle, votre vie deviendra authentiquement chaotique, et vous pourrez souffler et faire tomber les masques.

Ce conseil a cependant une exception, ce qui nous amène au quatrième conseil.

 

4. Gardez des toilettes propres et exempts de produits chimiques

Croyez-moi, c’est moins fatigant que de les empêcher une centaine de fois d’aller y laver leurs pieds ou y admirer la non-flottaison de votre trousseau de clés. Gardez votre énergie pour autre chose (par exemple, pour éponger derrière eux).

Après, je ne suis pas là pour juger les choix éducatifs des uns et des autres. Libre à vous de préférer leur expliquer jusqu’à ce qu’ils comprennent en hochant de la tête.

boy-1261760_640

“Oui Maman, j’ai fait une bêtise, je vais aller y réfléchir sereinement en me remémorant que tu es une maman douce et bienveillante, mais que tu sais aussi poser des limites fermes, et que c’est à moi d’avoir la maturité nécessaire pour appréhender, sans ressentir le besoin de l’expérimenter cinquante trois fois, que tes clés ne flottent pas à côté de mon caca.” Théo, 2 ans et demi.

 

5. Prenez soin de vous

Coiffez-vous de temps en temps. Au moins le temps de vos selfies pour le facebook.

 

6. Planifiez vos journées

Soyez prévoyant.e et organisé.e, réveillez-vous le matin en sachant précisément comment vont se dérouler vos journées, afin de ne pas faire de dépression nerveuse. Pour vous aider, ayez toujours un agenda à portée de mains.

agenda

À portée de VOS mains !… Trop tard, il a mangé la page du jour.

7. Faites du yoga avec vos enfants

Ça va détendre tout le monde, et vous permettre de vous relier à vos ressentis corporels d’une manière ludique.

yoga umdt

 1. Posture de l’arbre avec singe accroché. Bébé coopère, à fond dans l’écoute de ses ressentis corporels. Bambin un peu moins intéressé par l’expérimentation de son sens de l’équilibre.
2. Posture de l’arbre avec singe qui se décroche.
3. Posture de l’arbre avec singe qui fait l’avion.
4. Le tango c’est bien aussi.

À regarder aussi : Une journée sans enfants

8. Levez-vous tôt

Vous aurez ainsi le temps, avant que vos chérubins ne se lèvent, d’être frai.s.che, propre, épanoui.e et de bonne humeur, d’avoir préparé le petit-déjeuner à l’avance pour éviter des grognements (c’est peu dire) parce que le jus d’orange met trop de temps à être pressé, et de commencer la journée sur un bon pied.

Cinq heures du matin est un bon début. Allez-y progressivement et à terme vous devriez parvenir à ne plus avoir besoin de dormir du tout, ce qui constituera un gain de temps phénoménal dans votre vie.

 

9. Préservez à votre couple des moments d’intimité

Je ne veux surtout pas me mêler de votre vie intime, mais je vais le faire quand même : faites l’amour au moins une fois par trimestre. Sinon, vous risquez d’oublier comment on fait. Avec tous ces chérubins et leurs bourrelets mignons, on s’habitue vite à ne plus savoir exprimer sa tendresse que d’une seule manière. Croyez-en mon expérience : la dernière fois que j’ai demandé un câlin à mon mari, il m’a fait un bisous péteux dans le cou.

 

10. Gardez des toilettes propres et exempts de produits chimiques

Je sais, je l’ai déjà dit, mais c’est à mon sens le conseil le plus utile, indispensable et époustouflant de tous.

DSC_0095

Comique de répétition. Rires. Hahaha.

Chaque parent est libre de faire ses propres choix, en fonction de ses valeurs et au gré de ses expérimentations hasardeuses, c’est la philosophie de base de ce blog. Mais là je me devais de vous influencer. Ces conseils changeront votre vie. Appliquez-les dès aujourd’hui, et partagez-les au plus grand nombre, afin de contribuer au bien-être parental global, et à terme, à la paix dans le monde. Merci pour eux ! (et un peu pour moi)

 

À faire aussi : Suis-je une mauvaise mère ? Le test !

Abonnez-vous au blog en entrant votre email ci-dessous. Vous recevrez une newsletter TRÈS SPIRITUELLE à chaque nouvel article (un à deux par mois). Cela pourrait changer le cours de votre vie, n'hésitez plus un instant...
En donnant votre email, vous acceptez qu'il soit utilisé uniquement dans le cadre de cette newsletter et de la relation personnalisée et riche de sens qui pourrait en découler.

Politique de confidentialité ici

Vous pourriez aimer

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
camelia
camelia
4 années il y a

Merci pour cette séance de fou rire!

D’ailleurs ne serait-ce pas le conseil ultime : Riez!!!

Calvin
Calvin
4 années il y a

Je réfute le conseil n°3! C’est moins fatiguant de passer le balai et la serpillère 3 fois dans la journée que l’empêcher de jeter miette par miette son repas par terre, que lui expliquer que les gommettes c’est sur le papier et pas par terre, pareil pour la peinture les crayons et l’encre, l’empêcher de vider son biberon/sa brique du jus/son verre, l’empêcher d’essayer de gouter les boules de poils recrachés par le chat, l’empêcher de gouter le vomi du chat qui a bouffé trop vite, … Bon par contre faut être équipé hein! Les nouveaux balais-serpillère avec “spchiit” intégré… Lire la suite »

Flo
Flo
4 années il y a

HA HA HA ! Tu m’as encore écroulée de rire avec ton 7 (quelle grâââce…) et ton 9 (si je compte bien on doit en être à 17 ou 18 mois… t’as raison ça fait probablement trop).
Et tu as encore une fois éclairé ma vie de tes bons conseils, avec le 8 qui est LA révélation du jour, je commence le sevrage dès ce soir (ah non pas la peine, je l’ai déjà commencé le jour de la naissance de mon 3e…). MERCI :-D