Accueil Maternage Comment sevrer un enfant de 2 ans (ou plus), en 10 étapes

Comment sevrer un enfant de 2 ans (ou plus), en 10 étapes

11 décembre 2017

Sevrer un enfant, ça devrait être facile, non ? Je veux dire, il sait parler, il peut manger…

Un jour, une maman m’a dit, étonnée : « Ah, il tète encore ?? ». Mon bébé avait 9 mois. Si elle avait su…

Mon deuxième fils a 2,5 ans, et il tète encore. Ça commence pour moi à devenir un peu pesant (je vous laisse libre de juger de l’euphémisme, ou non, de cette affirmation). J’ai donc écrit cet article, pour exorciser mes démons intérieurs, et comme d’habitude pour vous partager ma grande sagesse maternelle.

L’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois, puis la poursuite de l’allaitement en parallèle de la nourriture jusqu’à 2 ans “ou plus”.

Ou plus.

Nous pourrions rester des heures à contempler béatement ce “ou plus”, pendant que notre enfant nous tire sur le pull “Maman tétéééééée”.

Même l’OMS n’est pas très claire sur le sujet. Alors comment voulez-vous vous en sortir seule, entre votre envie d’offrir le meilleur à votre progéniture, et vos émotions de plus en plus ambigües au sujet de l’allaitement de votre “bébé” ?

L’allaitement maternel est une relation entre deux êtres, vous l’avez forcément entendu encore et encore. Dans le monde idéal du maternage proximal, les mamans savent être à l’écoute de leurs besoins et s’arrêter avant l’agacement, les cris et le burn-out. Mais dans le vrai monde, c’est ok, de ne pas être sûre de soi, de tâtonner, de tenter, d’abandonner, de s’exaspérer, de chercher des solutions sur internet. Vive le maternage 2.0 !

Comment sevrer un enfant de 2 ans ou plus ? Voici 10 étapes pour reprendre le plein pouvoir sur vos seins, sans pleurs ni culpabilité (ou à peine).

comment sevrer un enfant de 2 ans ou plus

1. Première étape, pour sevrer un enfant, commencez par le sevrer la nuit

La première étape, si ce n’est pas déjà fait, c’est d’arrêter les tétées de la nuit.

Nan… sérieux ? Il tète encore la nuit ?? C’est grave à ce point, le masochisme maternage proximal ?

Personnellement, j’ai plusieurs fois partagé, dans de multiples groupes Facebook, mon expérience du sevrage de nuit. Mon témoignage courageux avait pour objectif de mettre d’autres mamans sur la voie de la liberté nocturne. Ma technique ? Un livre pour enfant à lui lire tous les soirs (Nursies when the sun shines, que je traduis par La tétée quand il fait jour), le rassurer que je l’aime très fort, assez de détermination pour surmonter les pleurs sans me briser le coeur, et le papa en renfort.

J’en suis à mon troisième sevrage de nuit. Ah, parce qu’à chaque fois qu’il tombe malade, je le laisse téter à nouveau la nuit, et tout est à recommencer ensuite… Bref, j’ai arrêté de faire la maline sur les réseaux sociaux.

2. Espacez les tétées

Posez des limites. Votre enfant, à son âge, peut comprendre avec des mots que la tétée ne soit plus à la demande (même s’il y a peu de chance qu’il approuve). Vous pouvez espacer les tétées, et accueillir la frustration systématique éventuelle qui s’en suivra. Petit à petit, diminuez le nombre de tétées, jusqu’à ce qu’il ne réclame plus du tout.

Effet secondaire avéré dans 97% des cas : la tentative d’espacement des tétées entraine une multiplication par 10 des demandes de tétées.

3. Êtes-vous sûre ?

Mais, êtes-vous sûre de vouloir le sevrer ? Ne seriez-vous pas en train de subir de pression extérieure, par hasard ? Sevrer un enfant, ce n’est pas anodin pour son développement psycho-affectif. Quelqu’un ne serait-il pas en train de vous faire culpabiliser parce que vous en donnez trop ? Vous savez comme le sevrage naturel est souhaitable pour votre enfant, n’est-ce pas ? Enfin, je veux dire, imaginez un peu le traumatisme d’un sevrage brutal non initié par l’enfant… C’est ça, que vous voulez pour lui ? Vous ne vous êtes quand même pas emmerdée à répondre à ses besoins de tétée, jour et nuit, pendant toutes ces années, pour abandonner si près du but ? Savez-vous, au moins, qu’en Mongolie, allaiter son enfant jusqu’à 6 ans est un gage de réussite au catch pour lui ?

4. Pour sevrer un enfant, proposez-lui une tétine

Marre d’être une tétine vivante pour votre enfant ? Remplacez-vous par un machin en plastique à 2 euros. Il suffisait d’y penser. Ça fait des années qu’on vous le dit. La technologie existe pour sevrer un enfant. Sur quelle planète vivez-vous ?

Personnellement, ça a été aussi efficace à 2 ans qu’à 4 mois (il ne faut pas croire, malgré tous mes idéaux masochistes maternants, à 4 mois à peine de maternité, j’étais déjà pervertie par l’illusion de tranquillité que me promettait la tétine)

sevrer un bébé avec une tétine

5. Êtes vous vraiment sûre ?

Si, comme moi, vous êtes du genre à auto-justifier par l’allaitement votre consommation de 3 yaourts à la myrtille (au soja mais enrichis en calcium) pour vos fringales à onze heures du soir… Il va falloir trouver une autre excuse, si vous arrêtez l’allaitement. Ça va être fatigant. Pensez-y…

6. Divertissez-le

Sevrer un enfant peut être synonyme de joie et de complicité. Comment ? À chacune de ses demandes de tétée, attirez son attention ailleurs.

Apprenez à danser la tecktonik.

Ça deviendra sa nouvelle manière de s’apaiser. Et vous, la mère, aurez souvent l’air intelligente en société.

7. Êtes-vous absolument sûre et certaine ??

Sevrer un enfant a des inconvénients sérieux. Si vous ne pouvez plus utiliser la tétée pour le faire taire répondre à ses besoins de proximité et de confort, comment allez-vous pouvoir continuer à grappiller des minutes ici et là, pour paresser plus longtemps dans le lit le matin, pour consulter votre Facebook, pour avancer de 10 pages dans la lecture d’un livre… ?

inspiration allaitement d'un enfant de 2 ans ou plus

D’autres citations inspirantes ici : 10 inspirations maternelles pour vivre sa spiritualité au quotidien

8. Retombez enceinte

Si vous retombez enceinte, quelque part vers le deuxième trimestre de grossesse, la source de lait va se tarir. Cela facilitera peut-être le sevrage naturel de votre enfant. Peut-être. Tout est dans le peut-être.

Les tétées vont vite devenir inconfortables. Pour vous, surtout… Pour certaines mamans, les tétées vont devenir insupportables, horribles, une des pires sensations du monde. Cela pourra précipiter le sevrage naturel de l’enfant vers un sevrage TU ARRÊTES TOUT DE SUITE J’AI TROP ENVIE DE ME TAPER LA TÊTE CONTRE LE MUR.

SPOILER : Ne perdez pas de vue que la grossesse a pour finalité un autre enfant.

Attention, il y des enfants qui ne lâchent pas l’affaire d’eux-mêmes, et continuent de téter pendant la grossesse. Il y en a même qui s’arrêtent, et qui reprennent après l’accouchement, quand le lait se remet à couler à flot pour le nouveau-né.

Aimez-vous vivre dangereusement ?

A lire aussi : 10 trucs qu’on ne vous dit pas sur l’arrivée du 2ème

9. Êtes-vous vraiment absolument sûre de chez certaine ???

Il est si petit tout petit riquiqui, du haut de ses toutes petites quelques années de vie. Comment allez-vous faire pour le réconforter s’il tombe et qu’il y a, OH MY GOD, du sang !? Et comment faire s’il est malade et qu’il refuse de manger quoi que ce soit ? Ne préférez-vous pas attendre la fin de l’hiver et de ses rhumes en série, pour le sevrer ? Ou plutôt, attendez la fin du printemps, car le main-pied-bouche, c’est au printemps… Et l’été, pour l’hydratation, et s’il y a une pénurie mondiale d’eau, vous y avez pensé ?

10. Attendez d’être prête

Peut-être parce que je ne sais toujours pas comment, quand et pourquoi sevrer mon enfant, j’ai envie de conclure sur un peu de philosophie :

Quand vous serez prête, vous le saurez, vous trouverez votre méthode, que ce soit initié par l’enfant ou imposé par votre limite atteinte (voire franchie depuis trop longtemps) par un énième Enlève ton doigt de mon nez. ARRÊTE DE SECOUER LA TÊTE ENFIN  !! Oh pardon, j’ai crié, je t’ai fait peur ?

allaiter un enfant qui tire sur le sein

Joie, amour et agacement.

Vos sentiments contradictoires, ça fait quelques années que votre enfant les expérimente déjà. Tout comme votre amour. Avec ou sans tétées.

Good luck !

Sur le même sujet : 10 trucs secrets de mères allaitantes

Abonnez-vous au blog en entrant votre email ci-dessous. Vous recevrez une newsletter TRÈS SPIRITUELLE à chaque nouvel article (un à deux par mois). Cela pourrait changer le cours de votre vie, n'hésitez plus un instant...

Vous pourriez aimer

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

112 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Joly
Joly
2 années il y a

J’adoooore ! Enfin un article réaliste sur le sevrage et l’allaitement long ! Je me reconnais dans tout Je me sens tellement moins seule, Ca fait du bien !!!

La Web télé d'Aurélie Surmely

Tout à fait j’ai voulu espacer les tétées et résultat, il a réclamé 10 fois plus que d’habitude Finalement, 2 ans et presque toutes ces dents, il téte toujours et je me dis aussi …. On verra bien une fois l’hiver passée !

Ludivine
Ludivine
2 années il y a

Ahhh je viens de te découvrir grâce à un partage sur FB, j’en suis vraiment ravi et cet article merci !! Je pensais être la seule dans ce pays ( oui car dans bcp de culture il est tout à fait normal d’allaiter son enfant tard ) à avoir autant traîner ! J’avaoue À la fin c’est moi qui n’en pouvait plus et pour moi c’est les vacances à la mer qui l’ont aidé on avait un rythme tellement intense qu’on a oublié tous les deux l’a tetee ! Pas de réveil la nuit et la journée pas le temps… Lire la suite »

Estelle
Estelle
2 années il y a

Voilà qui me donne du courage pour les mois qui viennent ! Ma poupette a seulement 16 mois, mais quelque chose me dit qu’on en sera à peu près au même point dans un an… Quelques tentatives très pénibles, avec des deux heures de pleurs inconsolables en pleine nuit, où je n’étais peut-être pas absolument sûre de chez certaine, peut-être juste lasse des réveils nocturnes… et au fond, avec le désir de répondre à ses besoins avant les miens (récupérer mon corps, dormiiiiiirrrr)… On verra quand la marche sera totalement acquise, qu’on aura passé le terrible two, et si elle… Lire la suite »

Constance
Constance
2 années il y a

Merci pour ce mille feuilles de rire, d’émotion et de réalisme… J’en suis aux même point… Je vais découvrir le reste du blog !

Maryline
Maryline
2 années il y a

Bon, je sais plus si je dois pleurer, rire, applaudir…. du coup j’ai fait les 3 à la fois (heureusement que mon mini est chez son papa et que je suis seule sinon Bonjour “Maman va bien, t’inquiètes pas mon chéri de fils”) et j’ai ajouté une petite danse de la joie… Ok, j’arrête d’en faire des caisses, je kiffe. Je vais dévorer tout ce que tu (ouais mon côté you en français ça fait tu…. mais je te voue du vous car respect pour ta prose) as produit… (pas tes enfants, juste tes écrits promis!)… Perso, ce fût l’option… Lire la suite »

Priscilla
Priscilla
8 mois il y a

Bonjour Comment as-tu fait pour en arriver au “ça y est”? Pcq le rejet physique, l’épuisement, le zéro relai et soutien nocturnes, j’y suis. J’ai lu méthode pantley et Gordon, je galère dans le déconditionnement tétée / sommeil (oui oui c’est une habitude qu’on donne à l’enfant, le rendant dépendant de nous pour l’endormissement, moi qui pensais que “non il n’y a pas de mauvaises habitudes” dans le fait de répondre aux besoins de son enfant et tout le blabla “bienveillant” du maternage proximal / la mère parfaite qui vit sur un nuage…) Je ne te demande pas de sortir… Lire la suite »

Irene
Irene
2 années il y a

Merci! Ici presque 3 ans et demi et de multiples essais d’arret la nuit car si ca fait longtemps que je jour est fini il s’endort tjs avec et semble se réveiller expres la nuit pour le calin… On essaye regulierement le marchandahe “bon pour tes 3 ans on arrête” puis “bon pour Noël”, “après les vacances”, “cette année”, bref il tient bon et même si progressivement on arrive à moins ca prend du temps le sevrage…

Karine
Karine
2 années il y a

En plein dans la tentative de sevrage nocturne (à 19 mois), cet article tombe à pic. Merci

Hope Andria
Hope Andria
2 années il y a

Bonjour. Coucou de Madagascar. Je suis désespérée. C’est en cherchant une technique pour sevrer bibouille de 22 mois que je tombe sur votre article. Merci déjà, je me sens moins seule. Merci pour ce récit hilarant (joie, amour et agacement effectivement ha ha ha). Merci pour ce partage. Ce qui me rends folle surtout c’est la différence entre mes deux petits gars. Le premier, sevré à 2 ans et des poussières, a arrêté le sein en 1 heure chrono. (J’ai mis un peu de farine et de sparadraps sur les mamelons, je lui ai dit que maman avait mal aux… Lire la suite »

Océane
Océane
2 années il y a

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Je me sens tellement moins seule !

Cecile
Cecile
2 années il y a

MERCI!!! Je me sens moins seule au monde et j’ai vraiment bien rigolé. Je ne suis pas une extraterrestre alors? Le coup des sentiments contradictoires a bien raisonné. Ainsi que la comparaison théorie/pratique. Pour le masochisme oui oui, du moins c’est le papa qui le dit. Bref c’est tout à fait ça et ça fait vraiment du bien. Mention spéciale pour “j’ai crié, je t’ai fait peur?”

Mag
Mag
2 années il y a

Génial! Que vous êtes humaine et clairvoyante! Mon petit garçon/grand bébé a 26 mois. Toujours allaité le jour, et 1 fois la nuit. Et… autiste . Ou, comme il évolue bien, il n’est plus que “à haut risque de développer un trouble du spectre autistique”. Grosse pression de la pédopsy pour arrêter l’allaitement. Légère pression du papa. Et moi je ne peux pas arrêter, même si l’idée et l’envie m’ont traversé l’esprit. Les autistes allaités longtemps seraient moins “sévères”. Merci pour votre article et pour votre humanité.

Paulinr
Paulinr
2 années il y a

Bonjour, et merci !! Je commence à mêtre poser ces questions là pour mon petit garçon de 22 mois allaité uniquement le soir et le matin… l’allaitement n’est ainsi pas une contrainte pour moi et je réalise le cadeau que je fais à mon enfant en l’ayant allaité longtemps (et le cadeau qu’il m’a fait aussi ! ) Mais je pense que j’arrive bientôt au bout de l’aventure pour ce qui me concerne. Je ne voudrais pas arrêter brutalement pour, en bref, ne pas avoir fait tout ça pour rien ! Donc je me pose des questions… + le papa… Lire la suite »

Jess
Jess
2 années il y a

J’en suis au même point. Il a eu 3 ans le 25 mai et je suis en tentative de sevrage depuis pfiouuuu 6 mois? Il ne tète plus la nuit (yeeeees!) imais en journée il est très difficile pour lui de s’en tenir à ce que l’on (enfin JE) avait décidé, à savoir une tétée le matin, une autre le soir. Du coup je remplace par des guilis, une balade, un dessin animé, une compote, une tétée….

Véronique
Véronique
1 année il y a

Merciiiiii pour l’article. J’ai éclaté de rire avec mon petit, 2 ans, au sein. Je commence juste à avoir envie d’arrêter l’allaitement. Lire les blogs et les forums est donc une première étape :) Les débuts de l’allaitement ont été tellement durs, nous avons vécu plusieurs déménagements pendant les 8 premiers mois de notre petit et plein de changements (on vivait à l’étranger, j’ai accouché en France – je voulais accoucher en maison de naissance ! -, on est repartis dans le pays puis rentrés en France, j’ai changé de job, 2 nounous en 8 mois, bref…). L’allaitement était d’autant… Lire la suite »

Emilie
Emilie
2 années il y a

Magnifique article, je ris, je pleure… Mille mercis!

Maryame
Maryame
1 année il y a

Merci pour cet article tellement réaliste !…je m’y reconnaît à 200% ! Ma pitchounette aura 2 ans le 19 Juillet prochain et j’ai entamé son sevrage il y à 2 semaines environ…ça fait un moment que j’y pense et il est vrai qu’on le sait qd on est vraiment prête ! Même si ça fait un moment que mes sentiments concernant l’allaitement sont ambivalents (oscillant entre “j’en ai ras le bol !” Et “c’est tellement beau [et pratique] ces moments de câlins”), là je sais que c’est le début de la fin, une page qui se tourne, pitchounette grandit ♥!… Lire la suite »

Thérèse L.
1 année il y a

Bonjour, mais du coup y’a pas de recette miracle??! :P 200% d’accord avec tout!!! Fiston vient d’avoir 25 mois, je ne voulais allaiter qu’un an max (mon 1er fiston a été allaité 25 mois, et j’avais réussi le sevrage en douceur sur une semaine, le pauvre il a eu la gastro à ce moment-là pr la 1ère fois :/), j’ai tenté plusieurs fois le sevrage…arrêter les tétées de nuit, mais qd il est malade, bah ça réconforte. Espacer les tétées, et oui il demande 10x plus (en ce moment d’ailleurs!!! il est accroché au sein comme à une tétine, à… Lire la suite »

Marine
Marine
1 année il y a

En faite votre article est juste là pour donner encore plus de raison de prolonger l’allaitement qu’aider les maman qui souhaite vraiment arrêter cela fais 2 ans que mon fils tete et je commence à avoir le morale en plond j’aime lui lui donner le seins mais je pense qu’il est tant darreter pour que lui aussi puisse s’épanouir je pensais trouver ici dès astuce et vrai idée pour arrêter mais finalement j’en ressort avec des doutes encore plus! Même si je me reconnais dans ce que vous dite je n’est trouver aucune astuce à part me persuader que je… Lire la suite »

Wieder
Wieder
1 année il y a

Bonjour, je suis moi aussi d’en l’impasse… Grosse galère pour sevrer totalement ma petite de 3,5 ans…. Je me demande comment j’ai fais pour tenir si longtemps, en y pensant!!!! Il n’y a plus aucun réveille nocturne depuis un bon petit moment c’est déjà ça. Elle ne prend le sein que 3 fois en journée. Ld matin au reveille pour le petit calin, l’ aprem juste avant la sieste et le soir qvant le dodo. Ne reclame plus en plus. J’ai tenter d’attendre que ca vienne d’elle, qu’elle en ai plus envie mais ca ne semble pas lui effleurer l’esprit… Lire la suite »

Manou
Manou
1 année il y a

Bonjour, Après avoir passé une nuit d’enfer (2 heures de pleurs de ma fille de 19 mois que j’essaie de sevrer la nuit, je vous rassure ça s’est terminé en tétée arghhh), me voila faisant la recherche fatidique sur Google et je tombe sur votre article qui m’a fait bcp rire et m’aide à dédramatiser… Je suis enceinte de 4 mois ma pépette réclame absolument tout le temps y compris 15 fois la nuit en cododo, pour moi hors de question d’envisager un co allaitement alors je me suis dit que j’allais y aller progressivement alors bien sûr ça ne… Lire la suite »

Heureuse d’être maman
Heureuse d’être maman
1 année il y a

Bonjour, Comme vos témoignages me rassurent ! Merci ! Je pensais être seule au monde. Ma fille de 30mois est accroc au sein ! Surtout la nuit où elle se réveille pour téter (Oui encore cododo!) Avec moi elle ne sait s’endormir qu’au sein, du coup je laisse papa la s’occuper de l’endormir le soir. Depuis quelques jours, elle ne prend que le matin au réveil, et la nuit. La journée j’arrive à la dissuader. Mais c’est tellement difficile. :-( J’ajoute que je suis enceinte de 2 mois, donc pour l’isntznt Ça va, j’ai l’espoir qu’elle se détache d’elle même… Lire la suite »

barbara
barbara
1 année il y a

Merci pour cet article rigolo!
Je voudrais sevrer mon fils de 3 ans et je cherche comment faire… Mais je suis prête! c’est déjà pas mal! Lui m’a répondu qu’il serait prêt demain. A voir…

riri
riri
1 année il y a

article qui tombe à pic, dur dur en ce moment, bebe ne veut pas se decrocher du sein, j aimerai sevrer ma fille de 2 ans mais je ne sais pas si je suis prête, en tout cas je suis fatiguée c sur.

claire
claire
1 année il y a

un instant de rire dans ces longs questionnements
merci

Cely
Cely
1 année il y a

Ha hi ho ho ho …. peut être pour Noël ?! Comme dans la pub de maaf e l’aurais un jour ! Je l’aurais ! La culture du net nous done bien des éléments de connaissance mais après le clic off on se retrouve souvent encore seule face à nos doutes et interrogations ! Super blog ! Au lieu de chercher une solution pour arrêter aussi (le nanou a 16 mois) je me dis que au fond je comprends mieux pourquoi j’arrête pas … et c’est bien aussi : deux aînés 7 et 10 ans moi qui adore materner, le… Lire la suite »

Charlotte
1 année il y a

Allez jme lance moi aussi pour d’abord sevrage nocturne de mon deuxième qui a presque 3 ans ( 33 mois pour être précise).

Ras le bol des tétées nocturnes comme un nouveau né. En journée on avait déjà ralenti mais la nuit SOS.

Votre article m’a tellement fait rire et les images sont bien choisies c’est tt à fait fa.

Il est 1h00, je viens de réussir à résister au réveil de 0h30 sans craquer… Il ronfle

Pourvu que le sevrage ne soit pas trop dur

Hélène
Hélène
1 année il y a

Ah comme ça fait du bien de voir qu’on est nombreuses sur ce chemin de l’allaitement long et des questionnements métaphysiques sur le sevrage !!! Maman de 2 enfants (fille de 2 ans 1/2 et garçon de 8 semaines…) que j’allaite tous les deux, je suis passée par un sevrage nocturne de la grande à 21 mois, quand j’étais enceinte du deuxième et que je n’en pouvais plus des réveils nocturnes pour têter. J’ai mis en œuvre la méthode du docteur Gordon avec plein d’appréhension, et au final ça a super bien marché. Alors je peux témoigner, pour ma part,… Lire la suite »

Hélène
Hélène
1 année il y a

Eh bien, la vie réserve toujours plein de surprises, surtout avec des enfants, n’est ce pas… J’ai décidé de sevrer ma fille un samedi soir, on a parlé, on a dit “c’est la dernière”, elle a dit ok, et voilà. Le lendemain, dimanche, pas de tétée, puis le lundi matin, otite carabinée, elle n’est que pleurs et douleur, et ne veut que le sein… Donc j’ai retardé le sevrage de 2 semaines. Là on y est de nouveau. Elle nous a dit hier “moi je suis grande, je bois plus de lait”. Chiche. Pour l’instant plus rien depuis hier après… Lire la suite »

Anissa
Anissa
1 année il y a

Ici j’en suis à 2 ans et demis d’allaitement d’une teteuse compulsif lol qui n’as rien lâcher maigres ma grossesse et qui a teter encore plus à l’arrivée de sa sœur 1 ans et demis d’allaitement solo et j’en suis actuellement à 1 ans et 3 mois de co allaitement Je me reconnais tellement Dans le envie de se taper la tête contre le mure sentire qu’on tetouille peut parfois être tellement penible lol Mais fière de ce parcourt qui est loin d’être fini Je me dit que deja la nuit elle.ne tete que pour s’endormir donc c’est deja sa

CoCotte
CoCotte
1 année il y a

Mafille a 2ans et 2mois, elle était addict au tété jusque depuis 2jours (et oui cestlong je sais, 2jours sans tété) jai réfléchie a une super technique, un peu sadique qui marche du tonnerre! Un jolie pansement sur chaque tétons en me plaignant que jai bobo aux tétés et le tour est jouermafille passe vite à autre chose! Maintenant elle me manque déja (je crois que cest la monté delait qui fait ca , pour le coup maman a vraiment bobo aux tétés!!!). Jespère nepas faire une bêtise en arrêtant l’allaitement précipitament (cause…je ne sais plus pourquoi je veux arrêté).… Lire la suite »

Sandk
Sandk
1 année il y a
Reply to  CoCotte

Ma fille a 28 mois et en effet plus je lui dis on va arrêter plus les nuits sont catastrophiques….elle en redemande encore plus…une vrai accro..
Effectivement on aura toujours une excuse pour prolonger le plaisir l’hiver puis le printemps l’été les vacances à la mer ou autres …
L’idée dès pansements j’y ai pensé ça pourrait marcher je vais essayer car elle est sensible à ce que maman peut avoir si je vais bien ou moins bien alors merci beaucoup pour votre partage d’expérience et merci à toutes.

Sandk
Sandk
1 année il y a

Merci beaucoup pour votre touche humour j’en ai bien besoin…
Le pire c’est que cela se passe tellement bien mais a un moment donné l’histoire est sans fin et c’est vrai que pouvoir récupérer son corps ça serait pas mal et ses nuits….

Delphine
Delphine
1 année il y a

J’adore cet article tout est dit je m’y retrouve complètement Le sevrage est tellement difficile Ici ma fille a 19 mois tete seulement au couché et la nuit +++ Ce qui me pousse vraiment à la sevrer c’est cette mycose qui n’en finit plus M’le A chopé du muguet à la crèche du coup me la transmit ça fait mtn 4 mois que ça part et ça reviens j’ai les seins en feu ça me provoque des crevasses les tétée sont parfois extrêmement douloureuse sans parler des démangeaisons ‍♀️ là vraiment ça devient même plus agréable Mais ma fille qui… Lire la suite »

cerise
cerise
1 année il y a

mais comment vous faites toutes pour réussir le sevrage nocturne sans braillements qui réveillent toute la maisonnée ?? et surtout: comment vos boubous arrivent-ils à se rendormir sans téter ???

Najoua
Najoua
1 année il y a

Tellement vrai :). La mienne a presque deux ans et adore toujours autant téter. Elle finira bien par ne plus en avoir envie un jour… enfin espérons-le :)

Chloe
Chloe
1 année il y a

Et voilà que moi aussi je me retrouve sur ce blog parce que je voudrais sevrer ma fille de 17 mois . J’en n’en peux-tu plus et je veux arrêter . J el’ai couche pour là sieste et bien évidemment elle pleure et ne dort toujours pas …j’ai allaité ma grande jusqu’à 22 mois , j’étais enceinte de la deuxième donc je lui ai bien explique ce qu’il se passait et j’avais acheté un livre “au revoir les tétés” et ca s’est fait assez facilement, tellement que je ne me souviens pas en combien de temps . Mais à cet… Lire la suite »

Rocher
Rocher
1 année il y a

Hahaha !!
J’ai adoré, je me reconnais parfaitement dans toutes ces contradictions mentales avec mon petit de 23 mois accroché à mes seins toutes les nuits et évidemment le jour également mais de manière plus espacée. Bref, vive l’allaitement et faisons-nous confiance. “Personne ne me connaît aussi bien que moi-même”, à répéter sans modération en cas de doutes persistants !!
Merci

Stl
Stl
1 année il y a

Super!!!! Merci pour cet article, réaliste, déculpabilisant et super drôle. Parce que dans le quotidien, c’est parfois (souvent) moins fun. Allaitement en tandem chez nous pour un petit de 4 mois et un grand de 18 mois. J’ai un peu l’impression de passer ma vie à donner le sein (je ne suis pas sûre, est-ce juste une impression ou est-ce que je passe vraiment ma vie à donner le sein). On a tenté de sevrer le grand ne fus-ce que la nuit… sans succès, finalement qu’il tète, au moins il me laisse dormir (et vive le cododo). La journée on… Lire la suite »

Maman c'est déjà pas mal
Maman c'est déjà pas mal
1 année il y a

Merci beaucoup! J’ai rigolé du début à la fin de la lecture parce que c’était drôle et tellement vrai. J’en ai pleuré de rire ou peut être pleuré pour évacuer tout ce mélange de sentiment lié à allaitement. Ma fille a presque deux ans et autant j’ai adoré l’allaiter jusqu’à aujourd’hui autant maintenant j’ai tellement envie d’arrêter mais sans savoir comment procéder.Toujours basé sur cette envie de faire au mieux et le maximum! Encore merci!

Elise
Elise
1 année il y a

J’aime beaucoup ! Bon ça ne répond pas vraiment a ma recherche mais je kiff !! ❤️

Coucou
Coucou
11 mois il y a

Génial, Bravo

Hélène
Hélène
10 mois il y a

Super poste , merci beaucoup . les mamans ont bien trop tendance à céder sous la pression de leurs proches .. dès le début de la grossesse lorsque j’ai annoncé que j’allais allaiter (c’etait une Évidence pour moi , la question ne c’est pas poser et soutient 100% du papa ) certains me disaient déjà « j’espère que tu feras pas comme certains a leurs donner les seins jusqu’à deux ans , il faut pas abuser » j’étais toujours tirailler entre le fait de peter un câble ou éclater de rire nerveusement . La normalité n’est pas de donner Un biberons avec… Lire la suite »

Benjamin
Benjamin
10 mois il y a

La mienne, qui va feter ses 2ans dans 15 jours, fait des coleres jour et nuits, partout, tout le temps, sans s’arreter depuis trois jours. Elle ne mange presque plus rien et ne veut plus jouer. Elle hurle. J’aimerai l’emmener voir le medecin mais sa maman refuse: elle dit que c’est le sevrage.
Ça va durer combien de temps encore ?

Aurore
Aurore
10 mois il y a

Merci !!! Que ça fait du bien de se sentir moins seule dans le j ai envi mais j ai pas envi d arreter… 17 mois d allaitement avec tous ces j en peux plus et ces j adore ça… Je ne suis toujours pas plus avancée sur mon envie de continuer ou pas, j ai surtout envi de laisser ma fille décider d elle même… Rien que l idée de ne plus être proche de cette façon me met les larmes aux yeux. Mes tetons crient au secours mais mon cœur lui dit encore ❤️❤️❤️

Melanie
Melanie
10 mois il y a

Bonjour et merci ma fille a 21 mois et j arrive pas a arretee de l allaiter surtout la nuit ou je tiens pas de bout a lui tenir tête. Bref je me sent moins seule merci beaucoup pour l honnêteté.

Hanene
Hanene
9 mois il y a

Bonsoir, merci pour cet article. Je viens de tomber dessus suite à une recherche nocturne dû à un petit remord… ma petite de 2 ans et quelques jours est en plein dedans. Cela fait environ deux mois voir plus que j’ai diminué les tétées au point d’en arriver à lui donner que la nuit. Les tétées de la nuit de mon côté étaient plus difficile à supprimer que celles de la journée. J’ai voulu arrêter car malheureusement je suis tombée dans cet agacement de l’allaitement mais j’étais partagé entre ce ressentiment et celui de donner le meilleur à mon trésor.… Lire la suite »

Zou
Zou
9 mois il y a

Merci pour ce texte. Ça déculpabilise d’avoir ces sentiments contradictoires.

MéloSBN
MéloSBN
9 mois il y a

Merci pour ce chouette article ! Grand bébé de bientôt 3 ans ici, toujours en cododo et tétée. Par contre je n en peux plus des x réveils la nuit avec tétée réclamée pour se rendormir ! Ça me met parfois en grande colère ! Je cherche donc à savoir si un sevrage nocturne pourrait aider et si faisable et si oui comment.. Ah ah ! Ce n est pas une science exacte j en convient, mais les témoignages ça aide Pour le moment pas assez de volonté ou fermeté ou énergie pour dire vraiment non la nuit (car il… Lire la suite »

Pellicier
Pellicier
9 mois il y a

Merci !!!! Ça fait tellement du bien que j’en pleurais merci!!

Virginie
Virginie
7 mois il y a

Merci ! Ça m’a fait du bien ! Après une nuit de tétées chroniques et d’épuisement. J’ai comme beaucoup taper sur Google “sevrer son bébé” avec une détermination à toute épreuve !
Finalement à la fin de l’article, j’ai pleuré… De rire !! Oui c’est vrai que c’est pas toujours facile mais finalement c’est une chance !
Alors hop on s’accroche et on continue !
Merci

Mia
Mia
6 mois il y a

J’adore. Merci pour cet article. J’ai bien rit et je me sens beaucoup moins seule (au vu des commentaires aussi). J’en suis à 24 mois de tétées diurnes, nocturnes, à volonté, sans durée.
Et pourtant il me comprend car quand on sort il tente mais quand c’est pas possible, il n’insiste pas.
Mais à la maison c’est une catastrophe.
Je me rassure en me disant que je suis plus proche de la fin que du début (enfin j’espère bien).
Vive nous les mamans

Katia Vancelst
Katia Vancelst
5 mois il y a

Tellement ravie de cet article . Et rassurée car je sais pas comment arrêter l’allaitement avec mon Loulou de 2 ans et 3 mois qui est complètement accro !! Je me sens moins seul

Prisci
Prisci
5 mois il y a

Je cherchais des conseils sur comment sevrer doudou de 36mois. Et je suis tombée ici … bon ben on iras peut être jusqu’à 48